Stade Montois / RAF : la réaction du coach

  • Laurent, le score est-il le reflet de la prestation collective de samedi ?

Laurent Peyrelade : « Oui car à part 20 minutes en seconde mi-temps, on n’a jamais été ensemble défensivement et offensivement. Il y avait beaucoup d’espace entre nos lignes et contre un adversaire de ce calibre tout se paye cash. On n’a jamais été au niveau autant individuellement que collectivement. »

  • Quels enseignements le groupe doit-il tirer de ce genre de déroute afin de ne  plus en subir ?

LP : « Avec des « si », on croit toujours qu’on va faire de belles choses, mais la réalité c’est celle du terrain. Et quand tu n’es pas prêt psychologiquement à souffrir et à donner, tu es moyen voir décevant. »

  •  10 buts encaissés en 2 matchs (Marignane et Stade Montois), sur un total de 23 en 25 journées, comment expliquer ces matchs sans ?

LP : « Si je le savais, on ne les aurait pas pris mais quand on prend des claques c’est que collectivement on n’y était pas, ce n’est pas une histoire d’erreur individuelle. L’important n’est pas de tomber, mais surtout de se relever pour continuer à avancer. Ce match doit nous servir pour prendre la mesure de tout le chemin qui nous reste à parcourir pour aller au bout. »

  • Peux-tu nous indiquer le programme de la semaine ?

LP : « On fait un programme normal en retravaillant nos principes de jeu défensif et offensif pour être compétitif et performant samedi contre Le Pontet. »