OL Vs. RAF : l’analyse de Sébastien Joseph

  • Sébastien, dans un dispositif en 5-4-1, quels sont les motifs de satisfaction sur cette rencontre ?

Sébastien Joseph : « La seule chose à dire est que nous avons tenu 37 minutes. Après la différence physique s’est fait sentir et nous avons craqué, dans la tête et dans les jambes.  »

  • Le groupe est encore ampté de quelques joueuses, peux-tu nous faire un point sur l’effectif ?

SJ : « Nous avions les absences de Flavie Lemaitre, Clara Noiran, Océane Daniel, Audrey Cugat et Solène Barbance ; 5 de nos titulaires habituelles. Tout le monde devrait rentrer ce week-end pour ce match décisif. Il faudra faire des choix et c’est tant mieux, cela ne fera pas de mal à certaines de sentir de nouveaula concurrence de devoir donner plus pour être dans le groupe.  »

  • Un mot sur les résultats du week-end, Bordeaux défait face à Metz avant de les recevoir, comment interprètes-tu ce résultat ?

SJ : « C’est un bon résultat pour nous. Tous nos concurrents directs ont perdu. Statut quo et une journée moins à jouer. Avec notre fin de calendrier nous pouvons être ambitieux et aller chercher plus que notre actuelle 8ème place.  »

  • Quel est le programme de la semaine ?

SJ : « Agir psychologiquement sur certaines filles et ramener le groupe dans un état de fraîcheur pour notre finale de dimanche. La défaite de ce week-end ne me dérange pas sur le fond mais sur la forme certaines joueuses m’ont déçu dans leurs attitudes sur et en dehors du terrain. C’est bien de vouloir jouer un jour dans un très grand club mais il faut déjà avoir le talent, le mental et l’attitude.  »