CFA : 14ème succès pour les Ruthénois face à Martigues !

Crédit photo : Jean-Louis Bories (Centre Presse)

14ème succès en 20 matches de championnat de ce Groupe D de CFA pour les hommes de Laurent Peyrelade. Cette victoire, acquise sur le score de 1 à 0, face à des Martégaux  solidaires et bien en place. Quelques jours après le changement de leur entraineur côté Martigues, les Ruthénois ont évité le match piège.

Après 20 premières minutes maîtrisées, des occasions franches, et de nombreux centres dangereux délivrés par Jérémy Mellot, c’est Rémi Boissier qui permet au RAF de prendre l’avantage, dès la 14ème minute, et qui inscrit par la même occasion son premier but pour cet exercice 16/17. Ce but vient donc récompenser la très bonne entame des joueurs de Laurent Peyrelade, auteurs de 20 très bonnes premières minutes.

Cette belle entame fût enrayée par la sortie sur civière de l’homme en forme de ce début de match, Jérémy Mellot, touché à la cheville droite, après un tacle dangereux et mal maîtrisé d’Akeb Daoud. Le onze de départ étant contrarié, les sang et or parviendront à tenir cet avantage, et auraient même pu corser l’addition sans le sauvetage sur sa ligne du goal adverse, après un corner bien repris de volée par Pierre Bardy. Les Ruthénois ont ensuite tenu toute la seconde période, sans être véritablement mis en danger.

Les Ruthénois assurent l’essentiel : les 3 points. Un peu plus tôt dans les soirées, les concurrents du RAF s’étaient tous imposer sur leurs terres : victoire de Mont de Marsan 4 à 1 face à Monaco ; victoire de Fréjus 5 à 2 face à Colomiers ; victoire de Toulon face à Tarbes sur le score de 2 à 1. Pas d’évolution donc au classement, le RAF conserve donc son avance sur ses concurrents directs, à savoir : 9 points d’avance sur Mont de Marsan, 11 points d’avance sur Fréjus et ses 13 points sur Toulon.

Laurent Peyrelade s’exprime :

  • Laurent, match piège évité face à Martigues par cette victoire 1 à 0, quelle est ton analyse sur le match ?

Laurent Peyrelade : « On voulait mettre de l’intensité d’entrée et on a réussi 20 très bonnes premières minutes avec du rythme, de la qualité dans le jeu et on a été récompensés de ce temps fort. Après, ce fût plus dur car Martigues possède de bons joueurs de ballon, et ils ont eu la possession mais sans se créer de belles opportunités. Et avec la sortie de Jérémy, nous n’avons pas réussi à trouver le bon équilibre, et les bons changements de rythme ».

  • But de Boissier le premier de la saison, qui vient récompenser une belle domination en début de match, qu’est-ce qu’il t’as manqué pour aller chercher ce deuxième but ?

L.P : « Il nous a manqué de la justesse technique sur les centres et de la lucidité pour faire le dernier décalage ».

  • Jérémy Mellot sorti après 20 minutes de jeu sur blessure, comment va-t-il ?

L.P : « Jérémy a un traumatisme malléolaire avec une semaine de béquille mais rien de cassé donc c’est une bonne nouvelle ».

  • Prochain adversaire, Hyères, qui ne s’est incliné qu’une seule fois sur ces terres, à quel type de match t’attends-tu ?

L.P : « Je m’attends au même match qu’à l’aller. C’est une équipe brillante sur le plan défensif, très en place tactiquement, et qui maitrise son 5-2-3 à la perfection. Avec leur terrain très abimé, je m’attends à un match très dur, très fermé. Il va falloir être très concentré, très courageux pour ramener quelque chose de là-bas ».

Comments are closed.